Titres et métiers...

Cette page a pour vocation de présenter quelques caractéristiques et conditions d'exercices (réglementation, parcours et niveau d’étude...) de métiers, de titres, mais ne se substitue en aucun cas à une démarche personnelle d'informations pour clarifier le profil de votre accompagnant.

 
 
 
 
 

Psychiatre

Psychiatre

Il faut avoir fait des études de médecine avec une spécialisation dans les troubles psychiatriques.

 

En France, l'exercice de la psychiatrie est réglementée et protégée, ce qui veut dire que tous les psychiatres doivent être des médecins spécialistes membre de l’ordre des médecins. Il est le seul à pouvoir prescrire des médicaments et est remboursé par les organismes de santé. C'est un spécialiste des maladies mentales : schizophrénie, troubles sévères de la personnalité, dépression... Ce sont eux qui prononcent un diagnostic et adapte un traitement médical en fonction de ce dernier. Certains peuvent proposer une psychothérapie.

Psychothérapeutes

Psychothérapeutes

Les psychothérapeutes regroupaient, avant la loi d'août 2009 et le décret de mai 2010, les professionnels pratiquant la psychothérapie.  Aujourd'hui, le titre de psychothérapeute est protégé et réservé aux psychiatres, aux médecins ayant fait des stages complémentaires, mais également aux psychanalystes et aux psychologues ayant fait une formation complémentaire.

Enfin, ce titre a été attribué (moyennant passage devant une commission) aux professionnels ne rentrant pas dans le champ précédant mais pouvant justifier de plus de 5 ans d’activité à la date de la mise en application de cette loi.

Psychopraticienne

Psychopraticien

Aussi appelé praticien en psychothérapie, praticien en...

La psychothérapie étant libre d'exercice, le terme de psychopraticien (ou praticien en psychothérapie) n’est pas un titre, car il n'est pas garanti par un règlement légal. Il s'agit de la dénomination d'une activité professionnelle qui n'est ni contrôlée, ni soumise à diplôme, ce qui pour autant n'exclut pas des parcours pointus et sérieux (certaines écoles en Gestalt thérapie proposent par exemple un cursus à terme de 7 ans, avec une psychothérapie obligatoire avant l'entrée en formation).

Cette nouvelle appellation est née de la réglementation concernant le titre de psychothérapeute. Il concerne donc tous les anciens psychothérapeutes qui ne peuvent plus prétendre à ce titre et à ceux qui décident de se former au sein d'organismes privés. Certains communiquent autour d’une orientation et d'outils utilisés.

Psychologue

Psychologue

Il a suivi une formation universitaire de 5 années pour obtenir son titre. C'est un spécialiste des processus mentaux. Au cours de sa formation, le psychologue clinicien a été sensibilisé aux différentes pathologies mentales au travers des cours de psychopathologie, aux différentes thérapies existantes mais surtout, il met en pratique ses acquis sur le terrain en validant des stages obligatoires en psychiatrie, dans des services médico-sociaux...

Il existe une multitude de spécialisations possibles pour un psychologue. Il est également habilité à faire passer des tests d'intelligence et de personnalité. Il peut bénéficier du titre de psychothérapeute s'il justifie de stages complémentaires. Il mène donc également des psychothérapies.

Les consultations chez un psychologue peuvent être prises en charge sur prescription dans les CMP (Centre Médico-Psychologique). Ils sont inscrits au répertoire ADELI.

Psychanalyste

Psychanalyste

Contrairement au psychiatre et au psychologue, le diplôme de psychanalyste n'est pas encadré par l'État. Le psychanalyste doit cependant justifier de trois conditions : avoir fait une analyse personnelle pour bien comprendre ses mécanismes inconscients, avoir suivi une formation théorique dans une société ou école psychanalytique (il n'existe pas de titre de psychanalyste et seules les écoles de psychanalyse sont habilitées à désigner, selon leurs modalités, si une personne est psychanalyste ou non) ; et enfin, il doit être supervisé par un pair.